Enduire au sablon

Sommaire

À moins d'un très bon savoir-faire manuel et de faire le choix de réaliser votre enduit de façon traditionnelle, deux types de machines sont proposées pour projeter un enduit extérieur : la machine à projeter et le sablon. Toutes deux confèrent une efficacité et un gain de temps importants à vos travaux.

La première est à privilégier pour les grandes surfaces, comme l'enduisage d'une maison entière. Le sablon, plus économique, convient pour les surfaces moyennes, une façade ou un mur d'enceinte.

L'application au sablon convient pour les crépis et tous types d'enduits, moyens ou fins, plastiques et monocouches. Certains se passent en deux couches dans le frais comme l'enduit monocouche. Renseignez-vous sur le mode d'application avant d'entamer vos travaux.

Cette fiche explique aux amateurs de travaux extérieurs comment enduire au sablon.

1. Préparez le chantier pour enduire au sablon

Réunissez le matériel

  • sablon et compresseur ;
  • bétonnière, machine à malaxer ou malaxeur électrique ;
  • brouette ;
  • cornières d'angles.

À savoir : pour la location d'un sablon + compresseur, comptez entre 50 et 70 €/jour selon les loueurs. Pour une bétonnière, à partir de 10 €/jour, pour une machine à malaxer, 50 €/jour. La machine à projeter (pour l'application) est un matériel plus lourd et plus coûteux à prévoir pour de gros travaux.

Prévoyez l'espace nécessaire pour installer votre compresseur et votre matériel destiné au mélange. Une bonne organisation permet un travail de meilleure qualité, plus propre et un plus grand confort d'exécution.

Consulter la fiche pratique

Préparez le support

Celui-ci doit être propre et sain, homogène et de bonne planéité (normes du DUT 20.1 pour la maçonnerie et DUT 21 pour le béton).

Conseil : si votre surface n'est pas dans les normes de planéité et si vous souhaitez une finition soignée, prévoyez de faire un redressage de votre mur au moins 4 jours avant l'enduit final.

  • Jointez entre les éléments de maçonnerie si nécessaire.
  • Bouchez les trous.
  • Grattez les anciens enduits pour éliminer les particules instables et les résidus de peinture.
  • Enlevez toutes les salissures : terre, salpêtre, mousses...

Protégez l'environnement

Pour protéger les éléments de menuiserie intégrés dans la surface à enduire, utilisez une bâche et un bon ruban adhésif de chantier. Faites une protection soignée afin d'obtenir un beau rendu final.

Conseil : l'enduit projeté au sablon risque d'endommager vos jolies plates-bandes ! Pensez à bâcher l'espace au sol autour de vous.

Posez des éléments de renfort

Avant de démarrer la projection, certaines parties de la surface demandent à être renforcées :

  • Les angles sortants : découpez vos cornières d'angles avec une coupe à 45° et clouez-les en place.
  • Sur les jonctions de matériaux différents (béton/brique par exemple), appliquez manuellement une couche d'enduit, posez une bande bien couvrante de fibre de verre et noyez-la dans une nouvelle couche d'enduit. Cette étape est très importante pour éviter une fissuration ultérieure de l'enduit.

Préparez l'accroche

  • Les surfaces doivent être humidifiées la veille et, dans le cas de la brique, régulièrement en cours de travail pour respecter un temps de 30 minutes avant l'enduisage.
  • Sur les supports très lisses, il faut prévoir une sous-couche (un gobetis) pour mieux pénétrer le support et favoriser l'accroche de l'enduit.

2. Appliquez votre enduit au sablon

Conseil : pour augmenter le pouvoir d'accroche de l'enduit, humidifiez votre support la veille et, en cas de fortes chaleurs, le jour même. L'application d'un enduit extérieur doit être réalisée à une température comprise entre 5 et 25 °C maximum.

Préparez votre enduit au moyen de votre choix.

Consulter la fiche pratique

Une fois l'enduit gâché, transvasez-le dans une brouette. Vous pouvez ainsi avoir votre mortier à portée de main et à hauteur d'homme pour recharger le sablon tout au long de votre application.

  • Commencez à appliquer votre enduit dans un angle en hauteur.
  • Progressez de façon régulière en contrôlant la charge de produit déposée tout au long de la projection. Celle-ci doit être d'épaisseur égale pour conserver une bonne planéité au support.
  • Rechargez le sablon aussi souvent que nécessaire pour permettre une quantité constante de produit projeté.
  • Recouvrez un pan de mur entier avant de vous arrêter pour ne pas créer de reprises visibles en milieu de panneau.

Conseil : un travail à deux permet d'avancer plus rapidement, un qui applique et l'autre qui lisse. C'est une bonne répartition, un gain de temps et d'efficacité.

Dès que vous avez terminé l'application, nettoyez le sablon en l'actionnant dans un grand volume d'eau. Répétez jusqu'à élimination de toute trace d'enduit dans le réceptacle et dans l'eau projetée.

  • Passez la surface à la règle crantée, ce qui a pour effet à la fois de supprimer les bulles d'air et de parfaire la répartition de l'enduit sur le support.
  • Venez enfin serrer votre enduit à la lisseuse ou à la règle.

Il ne vous reste pour finir qu'à réaliser la finition de votre choix !

Ces pros peuvent vous aider